plan comptable marocain

Plan comptable marocain (PCGE)

Le plan comptable général marocain est un document de référence légal selon lequel les entreprises doivent établir leurs comptes. En effet, ce document est d’application obligatoire et toutes les entreprises doivent le respecter.

Télécharger  : Plan Comptable Général Marocain

Le plan comptable marocain : Dispositions générales

La comptabilité au Maroc doit respecter le plan de comptes proposé dans le CGNC. En effet, le CGNC n’indique pas uniquement les principes comptables. Il précise, en outre, les comptes à utiliser et leurs cas d’utilisation.

Le plan comptable que stipule le CGNC en classes. En effet, il existe 7 classes principales :

Le CGNC, dans le but de garantir une normalisation souple et à champ large, indique que :

  • D’abord, le plan comptable marocain définit uniquement les grandes classes de comptes
  • Ensuite, le plan couvre uniquement les besoins usuels des entreprises

Ainsi, les entreprises ont le droit de le détailler pour répondre à un besoin spécifique.

Qu’est-ce qu’un plan comptable ?

Par plan comptable, il faut entendre une nomenclature ou l’on trouve les différents comptes à utiliser par l’entreprise.

Ainsi, le plan comptable fixe de manière rigide :

  • D’abord, la numérotation des comptes à utiliser ;
  • Ensuite, les subdivisions minimales entre les opérations ;
  • En outre, la consistance de chaque compte ;
  • Enfin, la place de chaque compte dans les états financiers de l’entreprise.

L’existence d’un plan comptable réduit la liberté de l’entreprise quant à la manière d’établir ses comptes. En effet, chaque comptabilité ne respectant pas le plan comptable peut se faire rejeter ses comptes lors d’un contrôle fiscal.

Les différentes dispositions du plan comptable marocain

Le plan comptable définit les éléments suivants :

États de synthèse obligatoires en comptabilité marocaine

Le Code Général de Normalisation comptable permet d’établir les comptes selon deux modèles :

  • D’abord, le modèle normal (obligatoire pour les entreprises dont le CA > 10 mdhs)
  • Ensuite, le modèle simplifié

Selon les dispositions du CGNC, ces modèles comprennent les états suivants :

Modèle normal

  • Bilan (BL)
  • Compte de Produits et Charges (CPC)
  • État des Soldes de Gestion (ESG)
  • Tableau de Financement (TF)
  • État des Informations Complémentaires (ETIC)

Modèle simplifié

  • Bilan (BL)
  • Compte de Produits et Charges (CPC)
  • Tableau de Financement (TF) (selon un format simplifié)
  • État des Informations Complémentaires (ETIC)

L’entreprise doit établir ces états en se basant sur les informations qui ressortent de sa comptabilité générale.

Modalités de présentation et d’évaluation

Le plan comptable marocain stipule pour chacune des rubriques des états de synthèse les méthodes à suivre pour :

  • La présentation
  • L’évaluation

Le respect de ces principes est obligatoire.

Modes de fonctionnement des comptes

Le plan comptable marocain précise pour chaque compte, les cas où ce dernier doit être débité ou crédité.

LIRE EGALEMENT

Comptabilité au Maroc

Créer sa société au Maroc

Tenue de comptabilité au Maroc