Le salaire net au Maroc est la base des négociations en entretiens.

Pour faire une simulation : déroulez à la fin de la page.

De prime abord, il convient de préciser que qu’il incombe à l’employeur au Maroc de retenir et payer l’impôt sur les revenus et la sécurité sociale.

De ce fait, les salaires se négocient en général en brut. Ensuite, il incombe à l’employeur de faire le calcul inverse du salaire net vers le salaire brut.

Les employeurs disposent de plusieurs outils pour faire ce calcul. En effet, il est possible à partir des données de base :

  • Salaire net ;
  • Nombre de personnes à charge ;
  • Diverses retenues ;
  • ..

De déterminer le salaire brut et le coût employeur. L’outil que nous présentons dans cette page permet de faire une estimation.

Lire aussi :Audit social: une mesure de conformité

Avant d’utiliser cet outil, apprenez les bases de calcul du salaire net à partir du salaire brut au Maroc.

Qu’est-ce que salaire brut et le salaire net ?

Le salaire brut est le montant du salaire contractuel. En effet, il correspond à l’ensemble des sommes que le salarié perçoit en contrepartie de son travail. Outre le salaire en argent, le salaire brut comprend également les avantages en nature dont bénéficie le salarié.

Comme indiqué ci-dessus, les négociations lors d’un entretien se font en net. L’employeur devra, de ce fait, effectuer le calcul inverse pour retrouver le brut à partir du net.

Le salaire correspond à l’ensemble des rétributions dans le contrat de travail. Elles incluent le salaire de base horaires, journalier ou mensuel. Elles incluent, en outre, les indemnités, primes et autres avantages dont bénéficie le salarié.

Selon les dispositions du code du travail au Maroc, ce salaire ne peut être inférieur au Salaire minimum interprofessionnel garanti.

Comment passer du salaire brut au salaire net ?

Afin de passer du salaire brut au salaire net, il y a lieu d’établir une fiche de paie.

La différence entre le salaire brut et le salaire net s’obtient en opérant les déductions réglementaires à savoir notamment :

    • Retenues en termes de cotisations sociales ;
    • Allocations familiales ;
    • Retenues pour assistance à la famille (et pensions alimentaires) ;
    • Impôts sur le revenues
    • Cotisations retraite ;

En outre, il convient de rajouter les compléments tels que les notes de frais, autres compléments de salaire.

Il convient de noter que certains éléments du salaire peuvent être non imposables. Il s’agit notamment de :

  • Les cotisations sociales et de retraite ;
  • Déductions pour charges de famille ;
  • Abattement de frais professionnels
  • ..

Le salaire net imposable est le salaire sur lequel s’applique l’impôt sur les revenus.

Quel est le taux de l’I.R au Maroc ?

L’IR au Maroc est appliqué selon un barème progressif. Les taux sont les suivants :

Barème progressif de l’Impôt sur le Revenu
Tranches de revenu annuel (en DH) Taux Sommes à déduire en Dhs
0 à 30 000 0%
30 001 à 50 000 10% 3 000
50 001 à 60 000 20% 8 000
60 001 à 80 000 30% 14 000
80 001 à 180 000 34% 17 200
Au-delà de 180 000 38% 24 400

 

Conclusion 

En résumé, le calcul du salaire net se fait à partir du salaire brut duquel on retranche les différentes retenues et les prélèvements fiscaux.

L’employeur est en charge d’opérer et de verser les différentes retenues.

Le formulaire dans cette page vous permet de calculer pour un salaire net négocié, le salaire brut que doit l’employeur.

Liens pour plus d’informations