Dans le jargon financier, en général on ne parle pas du prix d’une entreprise. En effet, en général on fait plutôt référence à la valeur d’une entreprise.

La valeur d’une entreprise se définit comme étant le prix que demanderait ses actionnaires actuels pour céder leur actions ou parts.

La valeur ou le prix d’une entreprise se détermine en prenant en compte deux facteurs :

  • Premièrement, les actifs dont dispose l’entreprise : On parle alors de la valeur patrimoniale de l’entreprise ;
  • Deuxièmement, sa capacité à générer des flux financiers : On parle alors de valeur basée sur les valeur basée sur les flux financiers.

En pratique, les deux méthodes donnent une valeur base de négociation du prix de l’entreprise. Ensuite, le prix définitif dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • Le potentiel de marché et les perspectives de développement ;
  • La qualité de l’outil de production ;
  • Les ressources humaines ;

Par ailleurs, la cession d’une entreprise est précédée par une phase de due diligence. Une due diligence est une mission réalisée par un cabinet externe. Il s’agit, en effet, d’un diagnostic complet qui comprend :

  • L’évaluation financière de l’entreprise ;
  • Le diagnostic des risques éventuels (passifs fiscaux, passifs juridiques, risques opérationnels,…).